Une scripte veille sur le film en douce, par opposition à la nécessaire évidence des relais créés par l’assistant de la mise en scène. Elle oblige tout le monde à se poser les vraies questions, non pas « comment faire » mais « pourquoi faire ». Claire Denis

Actualités > Activités de l'association > Regard sur le travail de scripte

Regard sur le travail de scripte

Paru le 11 février 2017 dans le Süddeutsche Zeitun

Publié le 3 juin 2017

Pendant la Berlinale, le Süddeutsche Zeitung, journal allemand, a contacté Dominique Arcé, scripte sur "Retour à Montauk". Le journaliste, David Steinitz, souhaitait faire un article sur le film et était à la recherche d’éléments sur le scénario de travail.
Une double page de son scénario a été publiée à cette occasion, accompagnée d’un paragraphe mettant de la lumière sur son rôle de scripte !

Voici la traduction en Francçais réalisée par Dominique Arcé elle-même !

Le réalisateur Volker Schlöndorff et le romancier Colm Tóibín ont écrit un scénario ensemble. Le long-métrage "Retour à Montauk" fait sa Première à la Berline.

Non, le film "Retour à Montauk" de Volker Schlöndorff dont la première mondiale aura lieu mercredi prochain à la Berlinale, n’est pas l’adaptation cinématographique de la célèbre nouvelle "Montauk" de Max Frisch. Même s’il est facile de le penser, car dans le film comme dans le roman, un couple se rend à Long Island, dans le village de Montauk, sur la côte atlantique, tout en
philosophant sur la vie et l’amour. En outre Schlöndorff a déjà adapté Frisch à l’écran, en 1991, avec "Homo Faber". En ce qui concerne ce nouveau film, le scénario original est né de l’écriture de Schlöndorff et de l’écrivain irlandais Colm Tóibín ("Brooklyn"), en mémoire de Max Frisch. Ils y racontent l’histoire d’un auteur, Max Zorn (Stellan Skarsgard), qui vient à New York pour présenter
son nouveau livre. Dans son roman, Zorn parle de l’échec d’un amour passé. En venant en Amérique, Zorn tombe par hasard sur la femme qui lui a inspiré ce roman, son ancien amour, Rebecca (Nina Hoss). Ils décident d’aller passer un week-end ensemble sur une plage hivernale.

Nous vous montrons ci-contre deux double-pages tirées de la version de tournage du scénario original en anglais. Il s’agit de l’exemplaire de la scripte concernant "la continuité" du film, qui a suivi Schlöndorff sur tous les décors durant les 25 jours de tournage. Exemplaire comportant les "photos raccord" et les notes manuscrites de la scripte française Dominique Arcé. Elle suivait de près l’évolution des dialogues lorsque ceux-ci, sur le plateau de tournage, venaient à être modifiés ou même complètement supprimés. Et surtout, elle veillait à ce queles raccords entres les scènes et entre les plans soient respectés, que les costumes, les coiffures ou les bijoux des comédiens soient exactement comme dans la prise précédente. Tout simplement parce que même si dans la réalité il peut parfois se passer des heures entre le premier et le second plan, cela ne doit évidemment pas se voir dans le film. Ceci est la raison d’être des photos collées dans le scénario, auxquelles la scripte peut avoir recours à tout moment.

David Steinitz

6 août 2017
Cette année, le Festival de cinéma de Douarnenez a souhaité choisir un thème (...)
17 juillet 2017
Cuisine orientale, française ou asiatique, toutes les saveurs sont sur la (...)
19 juin 2017
Nez à nez, émission radiophonique suisse, interviewe Maggie Perlado, scripte (...)
12 juin 2017
Auteur Photographe et scripte sur des films de fiction, Olivia Bruynoghe (...)
3 juin 2017
Pendant la Berlinale, le Süddeutsche Zeitung, journal allemand, a contacté (...)
30 mai 2017
A l’occasion du tournage Paris etc de Zabou Breitman pour Canal +, la revue (...)
7 mai 2017
Le Musée de Montmartre vous invite à redécouvrir le quartier emblématique du (...)
27 mars 2017
L’exposition Mômes & Cie propose de plonger dans l’univers de l’enfance (...)
13 mars 2017
« La scripte, c’est la personne toujours en recul qui recontextualise chaque (...)
9 mars 2017
Suite à l’Assemblée Générale des Scriptes Associés qui s’est tenue le 25 février (...)