Your continuity girl is always right about screen directions, jumping the axis and that sort of stuff. Don’t fight her. Bring her flowers. Wim Wenders

Actualités > Activités de l'association > Regard sur le travail de scripte

Regard sur le travail de scripte

Paru le 11 février 2017 dans le Süddeutsche Zeitun

Publié le 3 juin 2017

Pendant la Berlinale, le Süddeutsche Zeitung, journal allemand, a contacté Dominique Arcé, scripte sur "Retour à Montauk". Le journaliste, David Steinitz, souhaitait faire un article sur le film et était à la recherche d’éléments sur le scénario de travail.
Une double page de son scénario a été publiée à cette occasion, accompagnée d’un paragraphe mettant de la lumière sur son rôle de scripte !

Voici la traduction en Francçais réalisée par Dominique Arcé elle-même !

Le réalisateur Volker Schlöndorff et le romancier Colm Tóibín ont écrit un scénario ensemble. Le long-métrage "Retour à Montauk" fait sa Première à la Berline.

Non, le film "Retour à Montauk" de Volker Schlöndorff dont la première mondiale aura lieu mercredi prochain à la Berlinale, n’est pas l’adaptation cinématographique de la célèbre nouvelle "Montauk" de Max Frisch. Même s’il est facile de le penser, car dans le film comme dans le roman, un couple se rend à Long Island, dans le village de Montauk, sur la côte atlantique, tout en
philosophant sur la vie et l’amour. En outre Schlöndorff a déjà adapté Frisch à l’écran, en 1991, avec "Homo Faber". En ce qui concerne ce nouveau film, le scénario original est né de l’écriture de Schlöndorff et de l’écrivain irlandais Colm Tóibín ("Brooklyn"), en mémoire de Max Frisch. Ils y racontent l’histoire d’un auteur, Max Zorn (Stellan Skarsgard), qui vient à New York pour présenter
son nouveau livre. Dans son roman, Zorn parle de l’échec d’un amour passé. En venant en Amérique, Zorn tombe par hasard sur la femme qui lui a inspiré ce roman, son ancien amour, Rebecca (Nina Hoss). Ils décident d’aller passer un week-end ensemble sur une plage hivernale.

Nous vous montrons ci-contre deux double-pages tirées de la version de tournage du scénario original en anglais. Il s’agit de l’exemplaire de la scripte concernant "la continuité" du film, qui a suivi Schlöndorff sur tous les décors durant les 25 jours de tournage. Exemplaire comportant les "photos raccord" et les notes manuscrites de la scripte française Dominique Arcé. Elle suivait de près l’évolution des dialogues lorsque ceux-ci, sur le plateau de tournage, venaient à être modifiés ou même complètement supprimés. Et surtout, elle veillait à ce queles raccords entres les scènes et entre les plans soient respectés, que les costumes, les coiffures ou les bijoux des comédiens soient exactement comme dans la prise précédente. Tout simplement parce que même si dans la réalité il peut parfois se passer des heures entre le premier et le second plan, cela ne doit évidemment pas se voir dans le film. Ceci est la raison d’être des photos collées dans le scénario, auxquelles la scripte peut avoir recours à tout moment.

David Steinitz

15 juin 2016
À lire sur l’exposition : un article du site allemand EPD-FILM et un (...)
11 juin 2016
Jean-Baptiste Germain met un terme à notre collection de témoignages filmés (...)
25 mai 2016
Jean-Baptiste Germain, co-président de L’ACID, nous parle de la place et du (...)
23 mai 2016
Le Festival de Cannes 2016 s’est achevé. Le "palmarès LSA" à découvrir (...)
29 avril 2016
Impressions de l’exposition par Christophe Populaire et une visiteuse (...)
28 avril 2016
Dans la nuit du 27 au 28 avril, les organisations syndicales de salariés et (...)
15 avril 2016
Selon Jean-Loup chirol, l’exposition révèle le travail rigoureux et minutieux (...)
5 avril 2016
À partir de l’évocation de Suzanne Durrenberger, scripte mythique amoureuse du (...)
23 mars 2016
Le soir du vernissage de l’exposition « Dossier Scriptes », Pierre Jolivet (...)
22 mars 2016