La scripte va me forcer par son raisonnement à trouver les contradictions d'un scénario ou ses incohérences, quitte à les dissimuler, les corriger ou les exagérer... Elle est la colonne vertébrale du film... Autant dire qu'elle est indispensable de la préparation jusqu'à la fin du tournage. Alain Resnais

Actualités > Vie professionnelle > Groupe 25 images : Sauvons nos métiers et notre créativité !

Groupe 25 images : Sauvons nos métiers et notre créativité !

Publié le 5 avril 2014

Les réalisateurs de films de télévision lancent un appel au Ministre du travail François Rebsamen pour qu’il ne signe pas les accords du 21 mars sur l’assurance chômage.

Communiqué du 4 avril 2014

Sauvons nos métiers et notre créativité !

Le Groupe 25 images se réjouit du maintien dans ses fonctions de la ministre de la Culture Aurélie Filippetti. Une reconnaissance de son travail et de son courage face aux dangers permanents qui entraînent lentement la Culture dans une logique de distraction industrielle, outrageusement rentable et consensuelle.

Nous sommes tout aussi heureux de la promotion de la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem, qui soutient le ministère de la Culture et nos réalisatrices dans leur combat pour une meilleure égalité dans l’audiovisuel : seulement 16 % de téléfilms et 7 % des épisodes de séries 52 min sont confiés à des réalisatrices, dont 60 % sortent pourtant de grandes écoles.

Le Groupe 25 images, seule association indépendante des réalisateurs de films de télévision, accueille un nombre grandissant de réalisateurs de fiction, d’animation et des nouveaux supports numériques, décidés à défendre nos métiers menacés et à soutenir avec nous ceux qui sont en grande précarité.

Les réalisateurs rappellent à ceux qui ont signé, trompés par le sauvetage des annexes 8 et 10, les accords récents sur l’assurance chômage, que les artistes et techniciens les plus modestes vont se retrouver dans une situation alarmante, avec des indemnisations repoussées parfois de plusieurs mois. "L’usine à gaz" de l’assurance chômage intègre désormais des gaz invisibles et toxiques.

Le Groupe 25 images rappelle que ces artisans de l’ombre, loin des gros salaires, font la Culture, avec humilité et créativité. Ils enrichissent la démocratie et, comme l’a rappelé Aurélie Filippetti, les industries culturelles (74 milliards d’euros) dépassent le secteur du luxe et rapportent sept fois plus que l’industrie automobile !

La Culture génère en France 1,2 million d’emplois sur les territoires qu’elle anime.

Alors nous demandons à Madame la Ministre d’obtenir du ministre du Travail, François Rebsamen, qu’il ne signe pas en l’état ces accords du 21 mars. Ils vont rendre muets des milliers d’artistes et techniciens modestes qui ont un regard vrai sur la Culture.

Car sous la pression des industriels de la fiction qui fantasment les succès américains, les diffuseurs privés et France Télévisions réduisent massivement le périmètre des scénaristes, réalisateurs, producteurs indépendants et industries techniques. Oui aux séries ambitieuses ! Non aux clones inconsistants et vides de sens, imposés dans la confusion éditoriale par des cellules confidentielles de marketing d’antenne qui prennent le pouvoir, asservissent les unités de fiction, brisent l’audace des scénaristes et des réalisateurs.

Au nom d’une prétendue maîtrise chiffrée du public, ces cellules étranglent nos oeuvres, écartent la diversité, refusent le laboratoire des idées et appauvrissent de manière inquiétante la Culture audiovisuelle.

France Télévisions, le groupe audiovisuel public le plus puissant du monde, est tombé à la dernière place en Europe pour la production de fiction nationale, à la moitié du Royaume-Uni et au tiers de l’Allemagne ! Les diffuseurs français nous refusent les audaces qu’ils achètent à l’étranger.

Le Groupe 25 images rappelle que les scénaristes, les compositeurs et les réalisateurs sont les seuls auteurs de l’originalité et de l’émotion de l’oeuvre achevée. Ils donnent vie à 100 % des films et épisodes de séries français.

Nous devons absolument reparler d’art, de culture, de création, de la nécessaire diversité des programmes et des contenus.

Rendez-nous notre culture. Rendez-nous notre créativité !

Groupe 25 Images, Association de Réalisateurs de Films de Télévision
147 rue Blomet 75015 Paris – Tél : 01 42 50 64 30 – gr25images@orange.fr
Déléguée générale : Dominique Attal – www.groupe25images.fr

Le communiqué sur le site du Groupe 25 images

3 septembre 2019
"Nous avons voulu rassembler plusieurs femmes qui travaillent au quotidien (...)
20 juillet 2019
Suite à l’éventuelle nomination de Dominique Boutonnat, 14 associations (...)
7 juin 2019
A propos de l’exception culturelle et des risques et inquiétudes sur les (...)
4 juin 2019
Prix du jury Les Misérables Réalisé par Ladj Ly Scripte : Jeanne (...)
4 juin 2019
Dans une lettre ouverte, quatorze associations professionnelles ont mis (...)
3 juin 2019
"De Laurel et Hardy à Roman Polanski, la nonagénaire toujours en activité (...)
1er juin 2019
la nouvelle plaquette éditée par le SPIAC, résumé avec l’essentiel de la CC (...)
23 mai 2019
"Odile levasseur a créé et développé un ensemble de logiciels professionnels, (...)
21 mai 2019
Deux fils Réalisé par Félix Moati Scripte : Virginie PRIN
2 mai 2019
Dans le cadre des Rencontres avec des scriptes « étrangères », nous vous (...)